mtlurb

Administrateur
  • Compteur de contenus

    10 451
  • Inscription

  • Dernière visite

Tout ce qui a été posté par mtlurb

  1. Discussion sur la Société des transports de Montréal Actualités, informations générales, discussion générale
  2. Objectifs Favoriser une accessibilité accrue au fleuve et à ses berges. Relocaliser l'autoroute Bonaventure au nord du Technoparc pour restaurer les berges et prolonger le parc linéaire de Verdun jusqu'à la Cité du Havre Aménager les berges de la pointe nord de l’Île-des-Sœurs en parc linéaire et intégrer le site archéologique dans le cadre du développement immobilier de ce secteur Aménager un véritable parc linéaire dans le cadre du développement immobilier de la Cité du Havre Août 2016 [ATTACH]27833[/ATTACH]
  3. Réseau Sélection lancera d'ici six mois la construction simultanée de six nouveaux projets, dont une tour de 30 étages à Laval qui deviendra la plus haute résidence pour personnes âgées du Canada. Ces investissements de 250 millions de dollars permettront du même coup à Réseau Sélection de devenir le principal groupe privé au pays dans le secteur des complexes pour personnes retraitées. Une fois ces projets terminés, le parc immobilier de l'entreprise lavalloise atteindra 10 000 logements. « Il y a des fleurons québécois qui partent, d'autres qui se hissent à un haut niveau, et Réseau Sélection en fait partie », a fait valoir Réal Bouclin, président fondateur de l'entreprise, rencontré sur le site de son projet de gratte-ciel à Laval. PLAN QUINQUENNAL Fondé il y a un quart de siècle, Réseau Sélection faisait preuve jusqu'à récemment d'une grande discrétion sur la place publique. L'entreprise s'est fait connaître davantage il y a un an et demi lorsqu'elle a annoncé un plan quinquennal de 2 milliards de dollars, qui se traduira par la mise en chantier de 30 nouvelles résidences au Québec. Le groupe a entre-temps confirmé son intention d'investir 1 milliard supplémentaire au Canada anglais et dans le nord-est des États-Unis. L'entreprise devrait annoncer un premier projet au début de 2017 à Vancouver, puis un autre peu après dans la région d'Ottawa. Les États-Unis suivront d'ici 12 à 18 mois, selon le président et chef de la direction. « Ce qu'on a beaucoup travaillé au cours des derniers mois, ce sont les structures, a expliqué Réal Bouclin. À Vancouver, on a quelqu'un de l'exécutif qui s'en va vivre là dans quelques mois pour monter une équipe. » CAP SUR LA CHINE Réseau Sélection est aussi en pourparlers en vue d'implanter son modèle de résidences pour personnes âgées en Chine, comme La Presse Affaires l'a révélé le printemps dernier. Le vice-président au développement du groupe rentre tout juste de l'empire du Milieu, où il a visité les sites qui feront l'objet d'un développement et rencontré plusieurs intervenants de haut niveau. « Je parlais d'un horizon de deux à quatre ans pour la Chine, et ça s'annonce pour être plus vite que ça », a affirmé Réal Bouclin. À plus court terme, Réseau Sélection entamera d'ici quelques semaines la préparation des terrains de son projet lavallois, sur les berges de la rivière des Prairies, dans le quartier Sainte-Dorothée. La firme d'architecture ACDF a dessiné les plans de cette tour sobre et moderne de 30 étages, qui deviendra l'immeuble le plus haut de Laval. Ce complexe sera plus haut de gamme que ce qu'a l'habitude de construire l'entreprise. On y trouvera environ 200 appartements locatifs offerts entre 1830 et 3980 $ par mois et une cinquantaine de condos vendus entre 275 000 et 399 000 $. Le promoteur, qui détenait les terrains depuis plus de six ans, s'est entendu avec la Ville de Laval pour qu'une nouvelle piste cyclable municipale traverse la propriété. La construction formelle devrait débuter en novembre et s'étaler sur 24 mois, indique l'entreprise. Une deuxième phase, haute de 10 étages, est aussi dans les cartons. Les six projets qui seront annoncés cette semaine porteront à 900 millions les investissements dans le cadre du plan quinquennal de Réseau Sélection. « Nous sommes en avance », a confirmé Réal Bouclin. RÉSEAU SÉLECTION EN CHIFFRES 10 000 Nombre de logements que détiendra Réseau Sélection à la suite des annonces de cette semaine 900 millions Investissements annoncés depuis un an et demi, dans le cadre d'un plan quinquennal de 2 milliards 1,4 milliard Valeur des actifs de l'entreprise 3000 Nombre d'employés du groupe 1000 Nombre d'emplois qui seront créés d'ici 2018, selon l'entreprise La plus haute tour de Laval s'en vient | Maxime Bergeron | Immobilier
  4. Nom: Campus Outremont - Université de Montréal Hauteur: Plusieurs bâtiments Coût du projet: 1,6 millard $ Vocations du projet : institutionnelle et résidentielle Promoteur: Université de Montréal Partenaires: Ville de Montréal, Gouvernement du Québec et Gouvernement du Canada Architectes: Groupe IBI-CHBA | Provencher Roy + Associés Architectes Emplacement: Arrondissement d'Outremont - ancienne cours de triage du Canadien Pacifique Début de construction: 2012 Horizon de fin de redéveloppement du site: 2025 Site internet: http://www.siteoutremont.umontreal.ca/ Ancienne version :
  5. By Colliers: Downtown vacancy rate is at 11.6% with 10.8% in class A in Greater Montreal, vacancy rate is at 11.8% with 10.3% in class A. Check attachment for more details. GMA+Report_2006_Q3_+en.pdf
  6. AMT: Ligne Mascouche Discussion sur la ligne Mascouche de l'Agence métropolitaine de transport.
  7. mtlurb

    Actualités du Plateau

    Faudrait une loi qui préviens les voies réservées ou il n'y a pas de service de bus régulier, genre au 5-10 minutes en tout temps. Souvent, il y a des voies réservées mais essayez de trouver un bus dessus lol....
  8. Discussion générale sur les transports à Montréal Informations, discussion générale, actualités
  9. Prolongement de la ligne bleue vers l'est Prolongement de la ligne bleue vers l'est. La mise en chantier est prévue en 2022, pour une livraison en 2026. Connexion avec le SRB Pie-IX, stationnement de 1200 places aux Galeries d'Anjou. Coût évalué à 3.9 milliards de dollars.
  10. mtlurb

    Bombardier : actualités

    Une centaine d'emplois de plus chez CMC Électronique 25 septembre 2007 - 06h00 La Presse Marie Tison Atlanta Grossir caractèreImprimerEnvoyer Propulsée en partie par l'aviation d'affaires, CMC Électronique poursuit son essor. La société montréalaise, filiale de l'entreprise américaine Esterline, devra engager une centaine de personnes au cours des 18 prochains mois pour faire face à la croissance. «Nous avons augmenté nos effectifs de 25% au cours des trois dernières années, soit 250 personnes, a déclaré le président et chef de la direction de CMC, Jean-Pierre Mortreux, lundi à Atlanta, à la veille de l'ouverture du congrès annuel de la National Business Aviation Association (NBAA). Nous avons maintenant 1250 employés. Nous prévoyons embaucher 100 personnes de plus au cours de la prochaine année et demie.» À l'heure actuelle, l'aviation d'affaires ne représente que 15% du chiffre d'affaires de CMC, une entreprise qui se spécialise dans l'avionique, soit les produits de haute technologie que l'on retrouve dans les cabines de pilotage. Les revenus de CMC liés à l'aviation d'affaires ont toutefois triplé au cours des trois dernières années, ce qui donne une idée de la croissance de ce secteur. «L'aéronautique se porte bien, et l'avionique est en pleine progression, a indiqué M. Mortreux. Nous avons de la croissance dans tous les domaines, mais elle est plus forte dans l'aviation d'affaires parce que nous avons proposé des produits très importants.» En fait, l'avionique est devenue un des principaux arguments de vente des grands manufacturiers d'avions d'affaires. Bombardier a ainsi organisé une grande cérémonie lundi à Atlanta pour présenter le nouveau poste de pilotage de ses appareils les plus coûteux, le Global Express XRS, un appareil de catégorie Très long courrier, et le Global 5000, un appareil de la catégorie Grande dimension. «Nous vous présentons le poste de pilotage de l'avenir», a lancé le président de Bombardier Avions d'affaires, Pierre G. Côté, devant un grand parterre d'invités et de journalistes. M. Côté s'est joint au président de Bombardier Aéronautique, Pierre Beaudoin, et au premier client du Global Express ainsi amélioré, le président de London Air Service, Wynne Powell, pour dévoiler la maquette du poste de pilotage, bouteilles de champagne à la main. Le nouveau poste de pilotage, particulièrement luxueux avec ses sièges de cuir, comprend des instruments trèsperfectionnés. CMC fait partie intégrante de ce nouveau poste de pilotage: le Global Express et le Global 5000 pourront ainsi compter sur le système de vision en vol améliorée de CMC et sur son organiseur électronique de vol. Le système de vision en vol améliorée permet aux pilotes de naviguer et d'atterrir dans des conditions de visibilité difficile. Quant à l'organiseur de vol, il remplace les lourdes serviettes de documents que les pilotes doivent transporter à bord. Il s'agit d'un petit appareil électronique qui comprend les cartes, les listes de vérifications et même les conditions météorologiques en tant réel. «Bombardier n'avait pas encore pris position, elle laissait ses clients choisir eux-mêmes le fournisseur d'organiseur de vol, a commenté M. Mortreux. Maintenant, nous sommes le fournisseur recommandé.» CMC a enregistré d'autres progrès auprès de Bombardier. L'avionneur montréalais a ainsi choisi le système de vision en vol amélioré de CMC pour son nouveau Challenger 605. CMC a aussi profité du congrès de la NBAA pour annoncer qu'ATR (Avions de transport régional) avait choisi son organiseur de vol pour ses turbopropulseurs régionaux. M. Mortreux a noté lundi que CMC avait entrepris d'élargir ses horizons en allant au-delà de la conception de produits: elle a commencé à offrir des services d'intégration de produits d'avioniques dans les cabines de pilotage. Elle a déjà obtenu des contrats d'intégration dans le domaine de la défense, mais elle entend maintenant s'attaquer à l'aviation d'affaires avec ces services. «C'est la nouvelle frontière», a déclaré M. Mortreux.
  11. L'éditeur de Tomb Raider choisit Montréal 30 janvier 2007 Jesse Caron, LesAffaires.com ÉCRIRE À L'AUTEUR | IMPRIMER L'ARTICLE | ENVOYER L'ARTICLE TOUTES LES NOUVELLES Le concepteur de jeux vidéo Eidos, qui se cache derrière le populaire Tomb Raider, devrait annoncer son arrivée à Montréal bientôt. Selon des sources non identifiées par le Journal de Montréal, Eidos (ou Sci Entertainment Group) installera un nouveau studio à Montréal. L’annonce, qui devrait être faite les prochaines semaines, confirmerait une rumeur entendue dans les couloirs des autres studios de jeux vidéos de la métropole. L’idée d’un studio d’Eidos à Montréal circulait aussi abondamment au siège nord-américain de l’entreprise, à San Francisco. Il semble que le siège social d’Eidos, situé à Londres, ait récemment pris une décision dans le dossier. La taille du nouveau studio montréalais, les emplois qu’il créera et l’investissement requis demeurent inconnus. Une porte-parole d’Eidos à San Francisco a d’ailleurs refusé de commenter la nouvelle pour le Journal. Eidos a créé le titre Tomb Raider et sa populaire héroïne Lara Croft il y a 10 ans. L’entreprise publie aussi les jeux Hitman et Commandos Strike Force. Ses principaux studios sont en Californie, au Danemark et an Angleterre.
  12. mtlurb

    La New City Gas: Un pan de l’histoire en suspens

    En passant, le NCG à ma connaissance ont aussi annulé tous leurs weekends sur leur terrasses cette été.... j'ai personellement d'excellent souvenirs de ces soirées.... mais c'est maintenant chose du passé. Un vrai délire ce nimbyisme.
  13. mtlurb

    La New City Gas: Un pan de l’histoire en suspens

    Es tu sérieuse? La seule clientèle que tu entends c’est celle du samedi soir. Mais le reste du temps il y a pleins d’événements prives et eux tu les entends jamais. Les jeudis et vendredis 5 à 7, je connais pas beaucoup de clientèle edm qui arrive en lambo et Ferrari, tu les entends pas non plus. On s’entend tu déménages à côté de la place des festivals tu va avoir le bordel, pas très classe la foule des Francos non plus, mais ça c’est ok ils ont un droit à acquis. Mais une boîte de nuit faut fermer ça au plus sacrant. Ville Gériatrique.
  14. mtlurb

    La New City Gas: Un pan de l’histoire en suspens

    Le NCG était là bien avant tous ces bobos. Qu’ils déménagent ailleurs, ils savaient pertinemment ce qui les attendaient en emménageant la.
  15. 16 villes, 16 groupes, ça veut dire 3 équipes basés à Montréal. Y a en masse d’hôtels à Montréal pour la F1 et la FIFA.
  16. mtlurb

    View of an American traveler

    Using f-u is not the kind of words that will give you upvotes. Please refrain from using these kind of words.
  17. Quelle excellente nouvelle!!! J'imagine déjà le road trip epic pour suivre mon équipe favorite jusqu'à la finale!!
  18. Modernisation de la rue Notre-Dame doit attendre André Beauvais Le Journal de Montréal 09/07/2006 08h49 Le dossier n'avance pas vite, car ils sont parfois une douzaine d'intervenants autour de la table à défendre des positions opposées. Même si le premier ministre Jean Charest a annoncé le choix du concept novateur de la modernisation de la rue Notre-Dame, il y a un an, la Ville et le ministère des Transports sont encore loin de s'entendre sur ce fameux concept routier. Claude Paquet, chef du service des projets pour la région de Montréal, au ministère des Transports, a confirmé hier qu'on est encore loin de lancer des appels d'offres pour les secteurs Hochelaga-Maisonneuve et Sainte-Marie. Mais il en est autrement pour le secteur Souligny (de Dickson à la 25). M. Paquet soutient que les appels d'offres pour cette partie de la rue Notre-Dame seront lancés dans quelque six mois. Il reconnaît que les deux autres secteurs qui traversent des quartiers plus populeux font toujours l'objet de discussions sur l'intégration des normes de l'hôtel de ville sur la volonté de construire un boulevard urbain et des normes du ministère qui favorisent toujours une circulation rapide à «saveur» d'autoroute. «C'est pas facile, dit-il, surtout quand on considère que, dans Sainte-Marie, la rue Notre-Dame devient le prolongement vers l'est de l'autoroute Ville-Marie.» Sécurité On devine dans les propos de M. Paquet que les deux parties ne partagent toujours pas une même solution qui puisse répondre aux besoins de diverses clientèles routières et à la grande volonté de l'administration de Montréal de réaliser une telle voie, rapide ou pas, sur une base de sécurité à toute épreuve. «On continue de chercher des solutions dans nos rencontres, qui sont quasi quotidiennes. Mais il y a beaucoup d'intervenants et, certains jours, on se retrouve une bonne douzaine de personnes autour de la table à faire valoir différents points de vue», affirme Claude Paquet. Il évalue actuellement le projet de la rue Notre-Dame à 600 millions, dont 500 proviendront de Québec et 100 de la Ville. Il n'est donc pas tellement difficile de comprendre que le ministère des Transports a le gros bout du bâton. Le ministère des Transports est propriétaire de 90 % de la superficie nécessaire au projet. Il négocie encore l'expropriation de terrains commerciaux, côté sud de Notre-Dame, dans Hochelaga. Les premières expropriations et démolitions de centaines de logements pour le projet de la rue Notre-Dame ont été réalisées au début des années 1970! Les travaux devaient débuter dans les années suivantes.
  19. mtlurb

    Nouveau Pont Champlain

    C’est quoi le problème? Y a des gens qui veulent mettre le citoyen avant le corporatisme des syndicats. Y’ont le droit de pas aimer le discours de bad monkey. C’est pas PLURurb ici