Toute l’activité

Ce flux se met à jour automatiquement     

  1. Dernière heure
  2. Ton témoignage est pour le moins troublant. Disons que dans le monde de l'édition, monde que je connais, l'éditeur fait signer en bas de chaque page du contrat... je croyais que c'était la norme.
  3. Struktur ne répond à aucune question au sujet de ce projet, et ce, à la suite de 2 demandes, en l’espace de 3 mois. Ça laisse quand même l’impression qu’ils ne sont plus dans le projet.
  4. Il y a déjà d'autres étages, le 38, 39 et 40 qui sont reliés par des escaliers pour éviter de prendre les ascenseurs.
  5. A cool new little article about downtown Montreal. It's very similar to ones I've read about other cities on Forbes or NY-TImes as well and it goes more in-depth than the usual "it's hip, therefore everyone is moving there". https://the514lifeblog.wordpress.com/2019/02/21/the-downtown-experience-why-people-are-moving-to-downtown-montreal/
  6. Aujourd'hui
  7. Non. Le fait que les véhicules à Ottawa soient des trams à plancher bas font qu'ils sont beaucoup plus affectés par la neige. Un peu comme les bus à plancher bas sont plus susceptibles de s'enliser dans la neige que des bus à plancher haut où le dégagement entre le sol et le plancher du véhicule est plus élevé. Aussi, en raison du matériel à plancher haut de Montréal, il y aura probablement un chasse-neige installé aux extrémités du train sous la caisse du véhicule. Voir le matériel de Chicago avec un petit chasse neige sous l'attelage : De plus, il ne faut pas oublier qu'à Ottawa : - Le système est en rodage. - Les trains ne roulent pas nécessairement à temps plein selon l'horaire passager prévu - puisqu'il n'est pas encore en service passager. Donc la neige s'accumule pas mal. Lorsqu'il sera en service, le passage régulier des trams dégagera la voie. - Plein d'autres systèmes sur rail existent dans des latitudes nordiques où il y a beaucoup de neige. Suffit d'adapter le système en conséquence.
  8. Les voitures du REM seront pas un peu, mais très différentes de celles de la ligne de la Confédération. Le REM va utiliser des voitures de métro à plancher haut alors qu'à Ottawa ils utilisent des rames type tramways à plancher bas, donc plus suceptibles d'êtres coincés dans la neige. De plus, la compagnie du REM a dit que puisque le réseau sera automatisé, ils pouront faire rouler les rames la nuit quand le réseau sera fermé pour prévenir l'accumulation de neige.
  9. Est-ce qu'on devrait s'inquiéter un peu pour le REM en hiver, même si le modèle des voitures à Ottawa est un peu différent? ICI Ottawa-Gatineau Le train léger d'Ottawa reste coincé dans la neige Publié le mercredi 20 février 2019 à 5 h 49 Aucun train léger sur rail n'a été mis à l'essai sur la ligne de la Confédération à Ottawa, d'une valeur de 2 milliards de dollars, depuis la tempête de neige de la semaine dernière, ce qui soulève des questions quant à son bon fonctionnement en hiver. Nous n'avons pas déployé les trains depuis la fin de la tempête mercredi ou jeudi, a confirmé mardi le directeur général d'OC Transpo, John Manconi. De plus, CBC/Radio-Canada a appris qu'un train léger sur rail est resté coincé entre les gares Hurdman et Lees pendant deux jours à cause de la neige et qu'il a dû être remorqué. Si un véhicule est resté coincé là à cause des accumulations de neige, c'est probablement la bonne chose à faire parce que vous ne voulez pas endommager le véhicule et le pousser dans la neige, a dit M. Manconi. Le groupe qui est responsable de l’implantation du train léger a connu de très bonnes journées et des journées très difficiles et cette dernière tempête a été très, très difficile pour eux, a ajouté le dirigeant d'OC Transpo. Le déneigement a pris des jours Le modèle de train léger sur rail utilisé sur la ligne de la Confédération, le Citadis Spirit d'Alstom, n'a jamais été utilisé auparavant. CBC/Radio-Canada a appris que les véhicules d'Alstom ont eu du mal à fonctionner dans quelques centimètres de neige, mais M. Manconi a affirmé ce n'est pas exact. Lorsqu'on lui a demandé combien de neige pouvait s’accumuler sur les rails sans perturber le fonctionnement du train léger, M. Manconi a répondu : Ça ne dépend pas d’une quantité de neige. Cela varie vraiment en termes de températures et d'autres conditions. "Lorsque la neige s'accumulera sur le tracé de 12,5 kilomètres, il sera déneigé à l'aide d'équipement spécialisé." - John Manconi, le dirigeant d'OC Transpo Cependant, il a eu quelques problèmes la semaine dernière avec l'entretien hivernal près de la station du pré Tunney. Les équipes d’entretien sont sorties ce week-end, nettoyant tout le corridor d'un bout à l'autre, a mentionné M. Manconi. Pour sa part, le conseiller d'Ottawa-Vanier Mathieu Fleury croit que l'incident est bien tombé, étant donné que le train léger n'est pas encore en service. On a un projet, le plus gros projet de l’histoire d’Ottawa. On prend ça au sérieux. Tout le monde est pénalisé du fait que ce n'est pas ouvert, les usagers, la Ville et puis l'entrepreneur, a-t-il nuancé. Il estime également que le consortium RTG devra acheter de l’équipement supplémentaire pour déneiger les rails de façon efficace et s’assurer que le système soit fiable. Troisième retard inévitable La semaine dernière, le président-directeur général du Groupe de transport Rideau (RTG), Peter Lauch, a déclaré aux conseillers municipaux qu'il prévoyait respecter la date limite de livraison du 31 mars, le troisième objectif de livraison du projet. Le consortium RTG n’a pas respecté ses échéanciers initiaux. La première échéance de livraison du train léger était le 24 mai 2018. Elle avait été repoussée au 2 novembre de cette année. En fait, il sera pratiquement impossible de respecter cette date d'échéance. Seulement 14 des 34 trains sont prêts. Dix d'entre eux n'ont pas de système de communication. Il est difficile de voir comment il y a assez de temps pour que le RTG puisse effectuer 12 jours consécutifs d'essais à temps plein en moins de six semaines. Maintenant, il semble que la neige pose des défis supplémentaires. Toutefois, M. Manconi a souligné que ce n'est pas parce que les trains ne sont pas sur les voies ferrées qu'ils ne sont pas soumis à d'autres types d'essais. Ils font des tests thermiques, ils font les tests de mise à jour du logiciel directement dans le véhicule, a-t-il dit. Avec les informations de Joanne Chianello et Gilles Taillon https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1154005/essais-train-leger-ottawa-neige-hiver-alstom
  10. that place is simply hunted Tom 2.0
  11. I remember when the bell centre area started with the 5 towers being built, was a dream, this time we just keep reaching for the sky, taller and better! Great times to be a member of MTLURB , lol
  12. hahahahaha , merci , maybe hope
  13. Aussi, pourquoi un avertissement si près du changement? Ils ne savaient pas avant?!?!
  14. Je n'étais même pas encore né! Ce sera une première pour moi!!
  15. C’est quoi le centre géographique absolue de la RMR? (Point milieu nord/sud est/ouest absolus)
  16. oui et en plus Mtl aura un max de 4 wagons au lieu de 4 ..donc même un peu moins de bruit
  17. Un bon indice du bruit qu'émettront les trains:
  18. Il existe déja. C’est une passerelle piétonne au-dessus des voies: https://www.google.com/maps/@45.5153186,-73.6373076,3a,30.1y,195.83h,88.37t/data=!3m5!1e1!3m3!1syUGoPlhaRnQGzrDVqrj7Gg!2e0!6s%2F%2Fgeo2.ggpht.com%2Fcbk%3Fpanoid%3DyUGoPlhaRnQGzrDVqrj7Gg%26output%3Dthumbnail%26cb_client%3Dmaps_sv.tactile.gps%26thumb%3D2%26w%3D203%26h%3D100%26yaw%3D52.311726%26pitch%3D0%26thumbfov%3D100
  19. Le passage à piéton entre deux maisons? Ca fait pas très sérieux..
  20. En premier j'avais entendu l'utilisation des quais ouest mais j'imagine qu'il ne serait pas sécuritaire de les utiliser. L'horaire n'est même pas encore établi pour la nouvelle gare! Quel sera son nom?
  21. On the scaffolding at the base, they're advertising that it'll be finished in May. With a schedule that aggressive I have to anticipate the worst case scenario.
  22. Les trains utilisent actuellement le premier aiguillage, après Canora. Je suspecte qu'il y a une seconde paire d'aiguillages au milieu du tunnel, à cause du son qui est produit. Mais peut être qu'il ne sera pas utilisé si les travaux s'étendent jusqu'au boulevard de Maisonneuve (où sera construit la station McGill). J'estime que les 5 minutes additionnels seront reliés à une baisse de la vitesse autorisé dans le tunnel et/où à un temps d'attente dans le tunnel ou la jonction de l'est.
  23. Davidbourque

    REM: Expansion future

    Si on pouvais juste avoir un service à fréquence raisonable (10-15 minutes en pointe, 20-30 minutes hors pointes) dans les 2 direction, ça serait déjà suffisant. Un REM serait vraiment l'idéal mais simplement avoir une fréquence raisonable serait proablement déjà suffisant pour plusieurs années. Tout dépend de la différence des couts. Si c'est le 1/10 du couts, yes, si le rem est seulement 100% ou moins, alors on vise le REM. Il faudra aussi ajouté à ce cout la maintenance et l'opération pour 30 ans. Il y a un monde entre ce que les lignes de Train de banlieue offre et ce que le REM va offrir. Simplement offrir un meilleur service serait déjà suffisant pour beaucoup. On pourrais aussi améliorer les gares et transfer en leur mettant un toit et permettre un transfert à Canora vers le REM de façon sécuritaire. En faisant ça, on serait à mille lieu de la situation actuel.
  24. C'est certain, aussi ils pourront switcher avec le SRB Pie-IX
  25. Non je crois qu'il y a justement un aiguillage juste à l'entrée du tunnel après Canora. Je vois régulièrement un autre train en parallèle. Je viens de réaliser que c'est ce changement qui risque de changer l'horaire. Par contre je ne comprends pas d'ou vient le 5 min additionnel: https://www.lapresse.ca/actualites/grand-montreal/201902/21/01-5215626-trains-de-mascouche-et-de-deux-montagnes-horaires-chambardes-des-fin-mars.php
  26. Il dit n'importe quoi. Il y a plus d'unités locatives construites au Québec (en nombre et en %) que n'importe où ailleurs au pays.
  1. Charger plus d’activité