Toute l’activité

Ce flux se met à jour automatiquement     

  1. Dernière heure
  2. Quartier de la Montagne - 18 étages

    ( En route vers le Cléopâtra ) Johnny : Qu'est ce que tu penses de ma nouvelle enseigne Carmen ? Carmen : J'pense que ça devrait attirer du monde pour ben des années !!
  3. Réseau électrique métropolitain

    Pour info, le jugement est maintenant aussi sur Canlii (http://canlii.ca/t/hp8v1), avec les références liées. Dans un autre ordre d'idée, Éric Alan Caldwell à quelques questions de gens de Trainsparence. Je retiens: - Il y aura consultations publiques sur l'intégration du REM au schéma d'aménagement. - La nouvelle administration travaille présentement avec la caisse à "améliorer le REM" parce qu'ils ont "des réserves et des critiques" et travaillent à sa meilleure intégration à notre système de transport en commun. Considérant les critiques ascerbes que tenait Sylvain Ouellet sur le REM avant la campagne, ça doit brasser dans le "trio" des transport du comité exécutif. Je me demande bien quel impact ça pourrait avoir sur le projet aujourd'hui? Que du travail se fasse avec la Caisse en coulisses puisse être fait été répété à plusieurs reprises par Caldwell et la mairesse depuis l'élection, ce qui me laisse penser que ça n'est pas que du vent.
  4. Hier
  5. Voilà de quoi aura l'air le bâtiment. Chambre de commerce de Sherbrooke
  6. Réseau électrique métropolitain

    Pauvres employés syndiqués qui doivent payer sans leur accord pour ces folleries, c'est ça le scandale.
  7. Réseau électrique métropolitain

    Transparence ont déjà annoncé qu'ils feraient appel, et ils l'ont fait avant même que le jugement ne soit rendu. J'y vois ici un message de la part du juge.
  8. Réseau électrique métropolitain

    Ils n'ont pas eu à payer les frais de cour. Mais je n'ai jamais vu un document juridique aussi cinglant.
  9. Réseau électrique métropolitain

    Je ne connais rien en droit, mais le document de jugement sonne comme une attaque à la tronconneuse sur "le gars comique amis du couple principal." dans les films d'horreurs... Au moins ils sont vainqueurs sur cet aspect-ci (fort généreux à mon avis, je juge ne doit pas travailler au salaire minimum): Bon, hibernation jusqu'à février...
  10. AC Hotel - 34 étages

    L'hôtel est toujours fermé, ils préparent toujours l'entrée principale. Ça ressemble un peu à l'entrée de la Maison Manuvie ...
  11. Quartier de la Montagne - 18 étages

    Personne ne le contestera, on voit bien que l'objectif est purement d'attirer l'attention sans aucune subtilité. Mais bon la clientèle à qui ces commerces s'adressent n'en demande pas plus. Y a rien de nouveau sous le soleil ici ou ailleurs, pourquoi même en faire mention...? A chacun son truc...vivre et laisser vivre tant qu'on respecte les lois.
  12. Quartier de la Montagne - 18 étages

    Cette enseigne n'est pas érotique mais de l'art naïf et mal exécutée de surcroit Le corp de femme vaut mieux que cette représentation minable !
  13. Plus rien à ajouter dans ce fil.
  14. Provenant d’un réseau qui a comme slogan `Diffuseurs d’émotions` ça en dit long sur l’effet recherché de leur nouvelle! Nouvelles incomplètes + musulmans et accommodements… visibilité! Au diable les conséquences…
  15. Bon, finalement encore de la désinformation standard de TVA.
  16. Histoire non fondée de TVA? http://www.lapresse.ca/actualites/grand-montreal/201712/13/01-5146977-pas-de-femmes-pres-dune-mosquee-le-responsable-du-chantier-nie.php Publié le 13 décembre 2017 à 11h08 | Mis à jour à 14h24 Pas de femmes près d'une mosquée: le responsable du chantier nie Le chantier près de la mosquée Ahl-Ill-Bait, dans Côte-des-Neiges. Photo Patrick Sanfaçon, La Presse Isabelle Ducas, Philippe Teisceira-Lessard La Presse Vingt-quatre heures après que le réseau TVA ait affirmé que la mosquée Ahl-Ill-Bait, dans Côte-des-Neiges, avait fait pression pour que les femmes soient exclues d'un chantier situé tout près, le gestionnaire du chantier nie ce scénario. Serge Boileau, président de la Commission des services électriques de Montréal (CSEM), qui gère le chantier, affirme qu'aucune demande officielle n'a été faite, ni à eux ni à l'entrepreneur, au sujet de la présence des femmes à proximité des mosquées. «Nous avons une entente avec la mosquée Ahl-Ill Bait, parce que nous devions avoir l'autorisation de réaliser certains travaux sur leur terrain, explique M. Boileau. Ils nous ont demandé de ne pas travailler sur leur propriété pendant la période de la prière du vendredi, qui dure environ deux heures, pour limiter le bruit. Nous avons accepté, parce que nous pouvons tout de même poursuivre les travaux dans la rue à ce moment.» Serge Boileau a confimé avec l'entrepreneur G-Tek, de Laval, qui réalise les travaux pour eux, que l'entente ne mentionnait pas la présence des femmes. La personne qui surveille le chantier pour la CSEM est d'ailleurs une femme, souligne le président. «Elle est là depuis trois ou quatre semaines, et n'a pas été informée de quelque demande que ce soit, ni été importunée par quiconque.» La Mosquée Ahl-Ill-Bait nie elle aussi en bloc: «Nous avions effectivement demandé l'accès au stationnement, sur l'heure du midi les vendredis, mais n'avons jamais demandé l'exclusion de personne. Cette requête, si elle existe, ne provient pas de notre organisation», a affirmé le porte-parole Moayed Altalibi par communiqué. Selon le représentant de la Centrale des syndicats démocratiques (CSD), Marco Patenaude, qui se trouvait sur le chantier ce matin pour parler avec les employés concernés, il n'est pas impossible qu'un fidèle fréquentant la mosquée ait demandé à un contremaître, de sa propre initiative, que les femmes ne travaillent pas à proximité au moment de la prière. Mais il ne s'agirait pas des dirigeants du lieu de culte. Une signaleuse aurait effectivement été déplacée à un autre endroit pendant la prière, à la demande de son contremaître, indique M. Patenaude. La travailleuse a cependant refusé de parler elle-même aux médias. Aktar Ahmed, président de la mosquée voisine Masjid Baitul-Mukarram, «ne croit pas» qu'un fidèle ait pu faire une telle demande aux travailleurs de la construction. «Les femmes sont les bienvenues ici, dit-il. Nous sommes très paisibles.» M. Ahmed s'inquiète cependant de la «désinformation» qui pourrait inciter des manifestants à cibler leur mosquée. L'administration a d'ailleurs demandé à la Ville de Montréal d'accroître la sécurité dans le secteur vendredi. Par ailleurs, le groupe d'extrême-droite La Meute appelle à manifester ce vendredi devant la mosquée au centre de l'actualité depuis près de 24 heures. «NOUS DEVONS NOUS MOBILISER pour dénoncer cet acte révoltant envers les femmes», a écrit Sylvain «Maikan», un dirigeant de La Meute, sur Facebook. «Ce genre de discrimination est INACCEPTABLE au Québec. Nous devons faire comprendre à ces gens qu'ici c'est le QUÉBEC et que les femmes ont les mêmes droits que les hommes. NOUS NE TOLÉRERONS PAS CE MÉPRIS ENVERS LES QUÉBÉCOISES !!!»
  17. 1441, boul. René-Lévesque Ouest - 16 étages

    13 décembre 2017
  18. Réseau électrique métropolitain

    Il y a une section horoscope dans les journaux, donc faut pas sous estimer ceux qui croient dans leurs discours.
  19. Royalmount "Quinze40"

    Yes very true, thank you for the correction.
  20. Royalmount "Quinze40"

    You do not «give» money to the government. The government takes it from you. It's an integral part of the game. But there are special cases: 1) If the government madly desires your investment (for the jobs it will create, etc,) il will offer you «incentives» such as tax rebates. 2) If on the other hand the government is concerned about the additional expenses it will have to incur because of your investment, it will impose «development charges» of some sorts, in addition to the general tax burden. You as an investor must carefully consider the tax environment as part of your overall assessment of the expected profitability of your investment. For its part, the government in his role of global caretaker for the well-being of society, sets rules and taxes conducive to its objectives. In this respect, Royalmount Quinze 40 is like any other large project.
  21. Projets de Toronto - Nouveautés et progressions

    At least there's one city to represent Canada with a skyline that ranks right up there with the best (NYC, Singapore, Tokyo, etc.) the world has to offer. Just think, Calgary comes in second (in Canada) as far as the tallest average height of skyscrapers downtown. Vancouver and Montreal each have more highrises than Calgary- but their cutoff height is around 200 metres and the average height is much lower (around 150 meters). Side note: Calgary built most of its towers before the price of a barrel of oil dipped below $75.00- black gold built that city. 25% of Calgary's downtown buildings is now vacant. Cenovus built Brookfield Place (247 metres/810 feet) and changed their minds about moving into the behemoth. Brookfield Place II (178 metres/584 feet) got scrapped before ground was broken. Abandoned construction sites abound. Talk about reversal of fortune. Even the Flames can't get a new building to play in.
  22. Air Canada S18 International service changes

    Not really major news, however its nice to see added service. Air Canada has added some frequency to certain routes. Montreal-Denver New morning departure. AC7707 07:25 09:35 E75 AC7706 10:30 16:13 E75 Montreal-Washington Dulles New evening departure AC8174 18:20 20:07 CRJ AC8175 09:00 10:35 CRJ
  23. Précigrafik déménage dans le Parc industriel https://www.latribune.ca/affaires/precigrafik-demenage-dans-le-parc-industriel-902b71bf5fc965cf23e958a63f1bf867
  24. Réseau électrique métropolitain

    Je pense vraiment qu’on a surestimé Trainsparence et compagnie.
  25. Réseau électrique métropolitain

    Et finalement, pour conclure cette lecture divertissante 8.5. L’honneur de la Couronne [185] Aucune des personnes physiques en demande n’allègue être membre d’une des Premières Nations. C’est ce qui leur permet de plaider discrimination au sens de l’article 15 de la Charte canadienne puisque les Premières Nations, tout comme les juges, peuvent se réclamer du principe de l’honneur de la Couronne alors que ce privilège, plaident-ils, leur est refusé. [186] Cet argument de type parapluie est ainsi formulé au paragraphe 174 de la demande introductive remodifiée où se retrouve pour la première fois cette notion de discrimination : [174] Cette obligation d’agir honorablement de la Couronne est essentielle à labonne gouvernance et est un principe établi à maintes reprises par la Cour suprême notamment en droit pénal et comme base de notre système judiciaire et législatif, les défendeurs ont essentiellement discriminé contre les demandeurs en leur refusant un traitement similaire à celui reconnu pour les premières nations et pour les juges; [187] Ainsi donc, les demandeurs entendent importer au présent litige des solutions qui se sont imposées dans des sphères du droit où le dialogue entre l’État et les Premières Nations du Canada ou entre l’État et les juges s’est imposé comme mécanisme de garantie de droits constitutionnels spécifiques. [...] [197] À l’appui de leur proposition à ce chapitre, les demandeurs sont incapables de produire une seule décision d’un tribunal supérieur. La raison en est évidente : les demandeurs n’ont aucun droit constitutionnel à mettre en œuvre dans le cadre du REM. À partir du moment où, comme on l’a vu, leurs droits fondamentaux ne sont pas mis à risque et que le projet respecte les compétences constitutionnelles, la décision d’autoriser ou non le REM est une simple question d’opportunité. [198] La discrimination qui serait pratiquée à leur égard par rapport aux membres des Premières Nations et aux juges est un argument purement analogique, né dans l’improvisation du moment, qui s’arrête à la surface des mots, ne résiste pas à l’analyse et n’a aucune chance raisonnable d’être accueilli. La conception que les demandeurs entretiennent de la discrimination, si on se fie à ce qu’en retient leur avocat, ne correspond d’aucune façon à la définition qu’en donne la Cour suprême dans ce paragraphe de l’arrêt Andrews, devenu un classique par le nombre de fois qu’il est cité : [...] [199] Dans le cas présent, l’avocat des demandeurs a été incapable d’indiquer quel serait le groupe discriminé. Il faut déduire de ce qu’il plaide que ce serait l’ensemble de la population canadienne. Avec respect, c’est-là une parodie d’argument constitutionnel qui illustre ce qu’écrivait Montaigne : «Nous embrassons tout, mais nous n’étreignons que du vent».
  26. Statistiques PAX

    L'aeroport de Lisbonne pas vraiment plus gros que celui de Montreal a recu 22.4 millions de passager l'an passé. http://www.ana.pt/en/system/files/documents/annual_report_2016.pdf
  1. Charger plus d’activité