All Activity

This stream auto-updates     

  1. Past hour
  2. SVP, ne tirez pas sur le messager ! Je rapporte la nouvelle seulement; je ne fais nullement parti de ces détracteurs. Je trouve d'ailleurs le pont Samuel-De Champlain particulièrement réussi et élégant, surtout si on prend conscience du peu de temps à le réaliser. Le nouveau pont Champlain, un design décevant? Daphnée Hacker B. | Journal de Montréal | Publié le 18 juin 2019 à 13:00 - Mis à jour à 13:07 KARIANE BOURASSA/TVA NOUVELLES/AGENCE QMI Le design du nouveau pont Samuel-De Champlain polarise alors que certains architectes le considèrent élégant et sobre, tandis que d’autres estiment qu’il est décevant et qu’il manque d’audace à quelques jours de son inauguration. «Montréal méritait un symbole fort et on a raté cette belle occasion en optant pour un pont utilitaire et générique avec un seul hauban», lance l’architecte Maxime Frappier, associé de la firme ACDF. Selon lui, l’architecture du nouveau pont aurait pu être bien plus grandiose, «avoir de la gueule». M. Frappier se dit aussi déçu que l’ouvrage ne soit pas porteur d’un «message d’avenir», en intégrant, par exemple, des technologies qui utilisent l’énergie produite par les voitures pour faire des jets de lumière. De son côté, la présidente de l’Ordre des architectes, Nathalie Dion, se dit très satisfaite: «Le design est minimaliste et gracieux, et la vue sur Montréal sera imprenable». Il est impossible de comparer le pont Champlain au majestueux Golden Gate à San Francisco, soutient-elle, puisque ce dernier est situé dans un paysage beaucoup plus montagneux et pittoresque. Un parc suspendu D’un avis plus nuancé, l’architecte Jean Beaudoin ne pense pas qu’un pont doive forcément être imposant, mais pour innover il faut concevoir un pont en «espace public» plutôt qu’en lieu de transition. «Tant qu’à avoir un pont large et multimodal, on aurait pu créer des espaces où les gens peuvent réellement connecter avec le fleuve», explique celui qui cumule près de 20 ans d’expérience. Rappelons que le nouveau pont Champlain aura quatre belvédères le long de la piste multifonctionnelle qui accueillera cyclistes et piétons (qui n’ouvrira qu’à la fin de l’été). Malgré cela, M. Beaudoin estime que ces lieux sont «anecdotiques» et que pour vraiment «vivre le pont et le fleuve», il aurait fallu par exemple un parc suspendu, à l’image du High Line Park à New York. Un tel endroit aurait eu un grand potentiel touristique à son avis. «Je rêve peut-être, mais je me dis qu’avant de détruire le vieux pont Champlain, on pourrait peut-être le transformer en parc le temps de quelques années, pour que les Montréalais puissent profiter de cet endroit atypique», dit M. Beaudoin. Au moment de publier ces lignes, Infrastructure Canada n’avait pas retourné notre demande d’information à savoir si le vieux pont Champlain pourrait faire l’objet d’un tel projet. Pourquoi une seule section «haubanée» sur le pont? La section du pont Samuel-De Champlain où on retrouve des haubans est en fait la section qui surplombe la Voie maritime du Saint-Laurent. À cet endroit il est impossible de poser des piliers à cause du trafic de navires. Certains architectes estiment qu’il aurait été plus beau d’avoir plusieurs sections haubanées sur le pont, mais c’est un aspect coûteux qui n’a pas été retenu lors la conception. https://www.tvanouvelles.ca/2019/06/18/le-nouveau-pont-champlain-un-design-decevant-1
  3. C'est un peu plus complexe que ça. Ce n'est pas que la Caisse est opposée à un édicule sur rue. La ville aussi y est favorable. C'est plutôt un problème de coordination entre les deux, disons. Sachant que la ville à ses attentes élevées sur l'aménagement avec la place McGill College et que CDPQ est plus orientée sur les coûts, on peut s'imaginer que la CDPQ préfère garder la version officielle à "pas d'édicule" pour se garder une porte de sortie si la ville est trop exigeante (ou s'obtenir de l'argent de celle-ci s'ils veulent améliorer l'affaire).
  4. Who knows maybe Jetlines will lease a few.
  5. sur la page de la station McGill on semble voir une construction qui dépasse en surface. Serait-ce un édicule? Je croyais que CDPQ ne voulait pas en construire un et forcer l'accès via la ligne verte ou les centres commerciaux (qui appartiennent à la filiale immobilière de CDPQ)?
  6. Rumors on Airliner.net say most are for Air Baltic’s startup in Europe although I thought they secured LOI’s already for that. These are also LOI’s so they must have potential customers in mind. Spirit could be the main customer, it seems logical enough, or some unnamed airline.. , as you said we’ll find out soon enough.
  7. Intéressant, merci @Chuck-A! On distingue mieux également le tracé dans le secteur PSC entre Marc-Cantin et le canal Lachine.
  8. Petites fiches d'information très intéressantes sur l'antenne Rive-Sud, lors du breffage technique aux médias du 18 juin 2019. Notez bien la boucle supplémentaire en direction de l'Autoroute 10 Est (après le centre d'entretien)... Où s'en vont-ils (phase 2 Chambly) ?!!!
  9. Today
  10. Dans le document de présentation à VMR https://rem.info/sites/default/files/document/VMR_Panneaux_FR.pdf
  11. Dans le document de présentation à VMR https://rem.info/sites/default/files/document/VMR_Panneaux_FR.pdf
  12. Dans le document de présentation à VMR https://rem.info/sites/default/files/document/VMR_Panneaux_FR.pdf
  13. https://renx.ca/truly-momentous-time-montreal-cre-devencore-ceo/?fbclid=IwAR04vmhqIydCZoR2Nb852lxbmW2AC3oFEhZzZnumg9PKQSU-N9Y339APV44
  14. Voler? À qui « appartient » une vue ?
  15. Ce matin, il y avait une grue en train d'être montée sur le site. Je ne sais toujours pas si c'est le même projet qui renaît de ses centres ou bien si c'est un autre projet. Devrait-on déplacer ce fil dans "en construction" ou en créer un nouveau (si oui, nous n'avons toujours pas de nom de projet)?
  16. Les poutres de lancement : une méthode de construction inédite au Québec AVANCEMENT DU PROJET Publiée le 18 juin 2019 Si vous avez pris l’autoroute 40 ces dernières semaines, vous avez sans doute remarqué une poutre jaune s’élever dans les airs près du Fairview Pointe-Claire. Cette énorme machine est ce qu’on appelle une « poutre de lancement » qui assemble la structure aérienne du REM sur son passage, morceau par morceau. Son but est de construire le tracé du REM qui s’étend sur une dizaine de kilomètres le long de l’autoroute, entre le boulevard Henri-Bourassa Ouest jusqu’à Sainte-Anne-de-Bellevue. Pour avancer plus rapidement, ce sont en fait deux poutres de lancement qui construisent simultanément la structure aérienne : La première poutre de lancement, surnommée Marie en référence à la rue Marie-Curie du Technoparc, est chargée d’assembler la structure aérienne entre le Technoparc et le Fairview Pointe-Claire. À mi-parcours, la seconde poutre de lancement doit construire le reste de la structure aérienne à partir du Fairview Pointe-Claire jusqu’à Sainte-Anne-de-Bellevue. C’est sa destination finale qui lui a donnée son surnom Anne. Ci-dessus, le parcours des deux poutres de lancement Marie et Anne. C’est une tradition dans le monde de la construction de donner un petit nom aux grosses machines. Une première au Québec C’est la toute première fois que des poutres de lancement sont utilisées dans la province. Le principe : on installe une longue poutre entre deux piliers. Marie et Anne mesurent chacune 105 mètres de long et peuvent supporter jusqu’à 550 tonnes! Crédit photo : @ashrafgiraffe Ces poutres surpuissantes permettent alors de soulever les voussoirs (des tranches de pont en béton préfabriqués d’environ 50 tonnes chacun), les déplacer puis les assembler les uns à la suite des autres pour former un tablier, sur lequel circuleront les métros du REM. C’est pour cela qu’on parle de poutre de lancement, étant donné que les voussoirs sont « lancés » les uns à la suite des autres. Cette méthode de construction est impressionnante et permet d’avancer rapidement. En moyenne, il faut deux jours pour ériger une travée, c’est-à-dire la distance entre deux piliers (soit 30 à 40 mètres). Cette façon de fonctionner permet également de limiter grandement les impacts, alors que la construction d’une telle travée sans pièce préfabriquée pourrait prendre autour de 30 jours. Une fois la travée complétée, la poutre est avancée sur les deux piliers suivants et ainsi de suite. Au total, il faudra trois années à Marie et Anne pour construire l’ensemble de la structure aérienne de 14,5 km. La construction de la structure aérienne, étape par étape Étape 1 : relocalisation des utilités publiques. Avant de débuter la construction, les utilités publiques qui se trouveraient sur le chemin (tuyaux, canalisations, fils électriques) sont déplacés pour garantir leur intégrité. Des travaux réalisés en étroite collaboration avec les fournisseurs tels que Hydro Québec ou Énergir. Étape 2 : forage des pieux. Les stations et les piliers de la structure aérienne sont ancrés dans le sol. Il est alors nécessaire de forer des pieux de fondation tout au long du tracé (sur 14,5 km) pour renforcer le sol, qui supportera les contraintes de l’ouvrage. Étape 3 : construction des piliers. 366 piliers doivent être construits pour les 14,5 km de la structure aérienne, soit un pilier tous les 30 à 40 mètres en moyenne. Début juin, près de 100 piliers sont présentement érigés ou en cours de construction dans l’Ouest. Étape 4 : construction et livraison des voussoirs. 4 102 voussoirs sont actuellement préfabriqués par quelque 200 travailleurs de l’usine de BPDL à Saint-Eugène-de-Grantham, près de Drummonville. Étape 5 : assemblage à l’aide de la poutre de lancement. Tout est prêt, les poutres de lancement Marie et Anne entrent en action! Installées entre deux piliers, ces poutres gigantesques soulèvent les voussoirs dans les airs et les assemblent les uns à la suite des autres. En moyenne, il faut deux jours pour ériger une travée, c’est-à-dire la distance entre deux piliers (soit 30 à 40 mètres). Étape 6 : construction des stations. Cette phase débutera plus tard en 2022, une fois que la structure aérienne sera finalisée. Plusieurs mois de travaux seront encore nécessaires pour construire les stations en bois et en verre, revitaliser les sites (espace public et verdure autour des stations) et aménager les chemins d’accès. La construction du REM dans l’Ouest-de-l’Île 2 poutres de lancement : LG-1 Anne et LG-2 Marie 4 stations 14,5 km de structure aérienne 9,30 m de largeur (tablier) 366 travées 4 102 voussoirs Mise en service en 2023 Pour plus d'informations techniques, consultez le breffage technique aux médias du 18 juin 2019. https://rem.info/fr/actualites/poutres-de-lancement
  17. I wouldn't be so harsh in my wording, but I agree that pouring different layers of concrete doesn't allow for a smooth, uniform finish. Duno if there are any solutions to that e.g. some king of surface treatment, of better building (alignment of forms / consistency in concrete..)
  18. Dans les faits saillants du conseil d'arrondissement d'Outremont http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_pageid=5798,42657625&_dad=portal&_schema=PORTAL&id=31747 « Des avis de motion ont été déposés par les membres du conseil pour établir dès la rentrée 2019 un lien cyclable entre le campus de l'Université de Montréal et le campus MIL situé dans le Nouvel Outremont. La piste du chemin de la Côte-Ste-Catherine sera ainsi reliée avec celle qui est déjà aménagée sur l'avenue Thérèse-Lavoie-roux grâce à l'ajout de voies cyclables sur les avenues Stuart, Wiseman et Outremont. Les nouvelles voies réservées aux vélos entraîneront la mise en place de sens uniques sur deux tronçons de Stuart et Wiseman. Les riverains seront informés davantage sur le projet au cours des prochaines semaines. »
  19. As all of those 50 CS300s are slated to be built in Mirabel (as opposed to Mobile), then those lined up customers will most likely be located outside the USA. Airbus mentioned that CS300s destined for the US market will be built from Mobile. My understanding is that while we won the dumping case for the CS100 (Boeing not being present in this smaller segment), no rulings exist yet covering the CS300.
  20. Un des problèmes dont j'ai entendu parlé avec l'idée de couvrir Décarie vient du fait qu c'est pas mal la seule autoroute qui traverse Montréal et qui permet l'accès à la Rive-Sud (et à la Rive-Nord en passant par la Métropolitaine) sans passer par le pont-tunnel Lafontaine. Plusieurs matières ne peuvent pas passer par le pont-tunnel pour des raisons de sécurité. Si Décarie était couverte, par où passeraient ces matières?
  21. Ce devait être du bitume temporaire. Ce n'est même pas le revêtement final. Arrêtez donc.
  22. Triste à dire mais oui, ça d'lair raw. Ils auraient absolument pu mieux finir le béton des 2 tours. Cette finiton très visible n'est pas digne d'un pont du 21e siècle. Vont-ils appliquer un scellant qui va 'uniformiser' le tout? J'en doute.
  23. Cahier Version 29 mai 2019 cahier-3.pdf
  24. Sur le fil Twitter du journaliste Jean-Sébastien Cloutier
  1. Load more activity