Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Discussion: Usine Singer Croydon (Saint-Jean-sur-Richelieu) (1906-2011)

  1. #1
    Senior Member Avatar de Montréal Fred Metro
    Date d'inscription
    février 2010
    Localisation
    Boucherville - Agglomération de Longueuil - Montréal Métropolitain
    Messages
    417

    Par défaut Usine Singer Croydon (Saint-Jean-sur-Richelieu) (1906-2011)

    La destruction de l'ancienne usine de la Singer Croydon de Saint-Jean sur Richelieu est maintenant chose faite !!! Une nouvelle pas du tout régouissante pour le Haut-Richelieu qui devra faire une croix sur une partie de son histoire industrielle.



    C'est un geste politique indigne de la part des personnes qui ont décidé et autorisé sa démolition.

  2. #2
    Date d'inscription
    mai 2007
    Localisation
    Montréal (Le Plateau)
    Messages
    1 673
    Blog Entries
    1

    Par défaut

    Ouf, quel dommage en effet.

  3. #3
    Date d'inscription
    septembre 2009
    Localisation
    Montréal
    Messages
    784

    Par défaut

    L'architecture industrielle de l'époque était plus recherchée que celle d'aujourd'hui.
    Ce n'est pas comme les «boîtes de conserves» bêtement utilitaires et sans âme que l'on aperçoit le long des autoroutes.

  4. #4
    Date d'inscription
    février 2008
    Localisation
    Rosemont-La Petite-Patrie
    Messages
    306

    Par défaut

    Wow quelle perte! Il y en a vraiment qui se fout du patrimoine!

  5. #5
    Date d'inscription
    juillet 2007
    Localisation
    Montréal metro
    Messages
    7 861

    Par défaut

    En 1906, la compagnie fabricante de machines à coudre Singer installe une usine à Saint-Jean-sur-Richelieu. La Singer embauche alors de nombreux résidants de l’endroit et devient rapidement le moteur économique de la ville. Avec ses nombreux bâtiments de fabrication de machines à coudre, ses activités sociales, son journal interne, son propre service de poste et ses pompiers volontaires, plusieurs considèrent le site de la Singer comme une petite ville en elle-même. La vie de l’usine rythme celle des résidants au son de la sirène annonçant le début et la fin des quarts de travail.

    Durant la Deuxième Guerre mondiale, la Singer se consacre à une production de guerre et de nombreuses femmes font leur entrée dans l’usine pour remplacer les hommes partis au front.

    Après un déclin dans les années 60, la Singer de Saint-Jean-sur-Richelieu tente de garder la tête hors de l’eau en fabricant de nouveaux produits. La concurrence et les coûts de production ont finalement raison de l’usine johannaise qui ferme ses portes en 1986, 80 ans après son ouverture. Au cours de la même décennie, la Singer est au cœur d’un scandale financier alors que des accusations concernant le détournement de fonds de pension des retraités éclatent au grand jour. La cause portée dans les tribunaux se règle finalement en mars 2006, exactement un siècle après l’ouverture de l’usine de Saint-Jean-sur-Richelieu. L'histoire de la Singer à Saint-Jean-sur-Richelieu, intrinsèquement liée à la localité, a également une saveur internationale. La compagnie connaît une renommée mondiale et est présente dans plusieurs pays.


    Source: Musée virtuel Canada

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •