Page 11 sur 11 PremièrePremière ... 91011
Affichage des résultats 101 à 110 sur 110

Discussion: Condos Île Charron - 28 étages (2008)

  1. #1
    Moderator
    Date d'inscription
    février 2007
    Localisation
    La Prairie
    Messages
    10 615

    Par défaut Condos Île Charron - 28 étages (2008)

    Développement d’un projet immobilier d’envergure sur l’Île Charron (2008)
    Investissement Luc Poirier développe actuellement un projet immobilier de grande envergure (environ 1 milliard de dollars), qui sera situé sur l’Île Charron à Longueuil. Ce projet immobilier sur les rives du St-Laurent comprendra plusieurs tours de condominiums, de nombreuses maisons, un complexe de condo-hôtel, un spa, un parc national, un golf et une marina.

    1 image



    Pas mauvais! Vous pouvez checker son site ici

    http://www.investissementlucpoirier.com/projets.html
    Dernière modification par monctezuma ; 11/12/2009 à 23h13.
    Daddy Likes It Dirty!
    Veni, vidi, vici!
    Faith is belief in the absence of evidence.
    GO HABS GO

  2. #101
    Date d'inscription
    mai 2007
    Localisation
    Laval
    Messages
    2 372

    Par défaut

    Le promotteur Luc Poirier était À Denis Lévesque la semaine dernière (aparament c'est un ancien concurrent d'Occupation double) et il disait qu'il ne reste plus qu'un an à la mise en réserve que le gouvernement à placé sur ses terrains. Il semblerait qu'après cette période, le gouvernement devra le laisser développer ce terrain, l'acheter (ce qui coûterait très cher) ou l'exproprier. M. Poirier semblait être très motivé à developper en hauteur sur ces terrains et ne semblait pas s'inquièter dpour l'obtention des changements de zonage pour permettre la construction d'édifices de plus de 4 étages.

    À suivre...
    Au pays de Québec rien ne doit mourir et rien ne doit changer... (Louis HÉMON, Maria Chapdelaine)

  3. #102
    Date d'inscription
    juin 2008
    Localisation
    Plateau Mont-royal, Montréal, Québec
    Messages
    819

    Par défaut

    Source: RADIO-CANADA

    Projet domiciliaire sur l'île Charron : coûteux et contraignant selon une étude

    Mise à jour le jeudi 26 mai 2011 à 20 h 36 HAE

    Une étude menée par le Forum Urba 2015 de l'UQAM pour la coalition pour la protection de l'île Charron conclut que la valeur réelle du terrain ne correspond pas à celle prétendue par le propriétaire, Investissement Luc Poirier, qui souhaite le vendre au gouvernement.

    L'étude rendue publique jeudi cite des contraintes sévères et des coûts excessifs, qui en réduisent le potentiel de façon importante.

    Les coûts de développement d'un éventuel projet domiciliaire, comme souhaité par le propriétaire, sont très élevés, estiment les auteurs de l'étude. Ils rendent difficile la réalisation de tout projet d'habitation, compte tenu notamment de la présence de 10 hectares de milieux humides.

    Le gouvernement devrait prendre ces éléments en considération dans sa négociation pour l'achat du terrain, recommande l'étude.L'idée d'annexer l'île Charron au Parc national des Îles-de-Boucherville est née voilà quelques années lorsque le propriétaire avait fait part de son intention d'y développer un projet de 2000 logements.

    Une coalition d'organismes environnementaux, formée par Nature Québec et les conseils régionaux de l'environnement (CRE) de Montréal et de la Montérégie, a vu le jour pour forcer Québec à mettre le terrain de 24 hectares à l'abri du développement résidentiel.

    En 2007, cette coalition est montée aux barricades pour dénoncer le projet, qui devait se concrétiser à l'entrée même du parc national.

    Des politiciens se sont également joints au mouvement. Une pétition de 20 000 noms pour la protection intégrale de l'île Charron a été parrainée par la députée libérale Nicole Ménard, le député adéquiste Simon-Pierre Diamond et la députée péquiste Marie Malavoy.

    Pour les opposants au projet, toute construction dans cette zone aura un impact environnemental sur la faune du parc.Depuis, le CRE Montérégie a quitté la coalition en soulignant qu'il serait acceptable de payer 15 millions de dollars et de laisser au promoteur 20 % du terrain pour la construction.

    Les négociations entre le gouvernement et le propriétaire du terrain n'avancent pas et le moratoire imposé par Québec doit prendre fin en octobre.

  4. #103
    Date d'inscription
    juin 2008
    Localisation
    Plateau Mont-royal, Montréal, Québec
    Messages
    819

    Par défaut

    Source: RADIO-CANADA

    Île Charron: le promoteur prêt à faire des concessions

    Mise à jour le vendredi 27 mai 2011 à 15 h 06 HAE

    Le propriétaire du terrain de l'île Charron, Luc Poirier, est prêt à en vendre une grande partie à Québec pour 15 millions de dollars, et à ne conserver que 20 % de la superficie.

    C'est ce qu'il a affirmé au quotidien La Presse dans une volte-face inattendue. À l'origine, M. Poirier voulait obtenir plus de 30 millions de dollars et conserver un tiers du terrain pour construire un spa. Selon le promoteur, son terrain vaut aujourd'hui plus de 100 millions.

    Malgré ses dernières concessions, Luc Poirier soutient que son offre reste sans réponse du côté du gouvernement du Québec. « Je ne bouge pas », a-t-il affirmé.

    En 2006, Luc Poirier a acquis le terrain de 20 hectares en face de Boucherville pour la somme de 6 millions de dollars. Mais le gouvernement du Québec l'a mis en réserve en 2007, lorsque le propriétaire a fait part de son intention d'y développer un projet de 2000 logements.

    Une coalition d'organismes environnementaux, formée par Nature Québec et les conseils régionaux de l'environnement (CRE) de Montréal et de la Montérégie, a alors vu le jour. Le mouvement a comme objectif de forcer Québec à mettre le terrain à l'abri du développement résidentiel qui doit se concrétiser à l'entrée du Parc national des Îles-de-Boucherville. Des politiciens se sont même joints à la coalition, appuyés par une pétition qui a recueilli 20 000 noms.

    Depuis, le CRE Montérégie a quitté la coalition, soulignant qu'il serait acceptable de payer 15 millions de dollars et de laisser au promoteur 20 % du terrain pour la construction. Exactement l'offre que M. Poirier soutient avoir faite à Québec.

    Une étude rendue publique jeudi, menée par le Forum Urba 2015 de l'UQAM pour la coalition pour la protection de l'île Charron, conclut que la valeur réelle du terrain ne correspond pas à celle prétendue par le propriétaire Luc Poirier.

    À ce sujet, les députées de Taillon, Marie Malavoy, de Marguerite-D'Youville, Monique Richard, et de Vachon, Martine Ouellet, ont dit vendredi accueillir favorablement les conclusions du rapport de l'UQAM. Ils y voient « un élément de négociation significatif pour le ministre du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs, Pierre Arcand ».

    Le moratoire imposé par Québec, qui empêche tout développement du terrain, doit prendre fin en octobre.

  5. #104
    Date d'inscription
    août 2011
    Localisation
    Southwark Yard
    Messages
    129

    Par défaut

    IMMOBILIER
    Le projet de l'Ile Charron en chantier au printemps?


    Carl Renaud Agence QMI

    Information d'Affaires Rive-Sud - 12 septembre 2011

    Économie > Affaires

    Le projet résidentiel de l’Île Charron sera érigé dès le printemps prochain si le gouvernement n’acquiert pas rapidement le terrain du promoteur Luc Poirier. Québec souhaite encore annexer le site au Parc national des Îles-de-Boucherville, comme le demandent plusieurs écologistes, mais le propriétaire affirme que les pourparlers achoppent. Luc Poirier a commencé à planifier la mise en chantier de la nouvelle «Île-des-Sœurs» de la région de Montréal parce que la mise en réserve du terrain, décrété en 2007 par le gouvernement Charest, va prendre fin le 31 octobre. Le promoteur prévoit ériger jusqu’à 2650 unités sur son terrain de l’Île Charron, au cours des prochaines années. «Nous étions près d’une entente le printemps dernier, mais les négociations ont avorté. Dernièrement, j’ai laissé plusieurs messages au bureau du ministère, mais personne ne me rappelle», a indiqué l’homme d’affaires qui a reçu plusieurs offres d’achat de développeurs d’ici et de l’étranger. Le ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs, qui pilote le dossier pour le gouvernement, souhaiterait toujours acquérir le terrain de 20 hectares, situé près de l’entrée du Pont-tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine entre Montréal et Longueuil.«Actuellement, nous sommes toujours en mode négociation dans ce dossier. Il y a des offres et des contre-offres qui sont présentées», a expliqué Sarah Shirley, attachée de presse du ministre Pierre Arcand.

    130 millions $ sur la table

    Les offres de Québec peuvent difficilement rivaliser avec celles de promoteurs privés. Le Groupe Cholette a déjà offert de verser jusqu’à 130 millions$ à Luc Poirier pour faire l’acquisition de son terrain. Le gouvernement n’a cependant pas l’intention de faire de la surenchère. «L’argent des contribuables doit être dépensé de façon responsable. Nous ne pouvons pas évaluer le terrain en fonction de sa valeur commerciale, comme le font les promoteurs, mais plutôt selon sa valeur écologique», a précisé Sarah Shirley. Luc Poirier a dit avoir proposé au gouvernement de lui céder jusqu’à 80% du site pour 21 millions$. En retour, il voulait conserver la bande riveraine, soit 20% du terrain, pour y construire des unités résidentielles. Mais Québec a rejeté la proposition du promoteur. Le gouvernement a donc neuf semaines devant lui pour conclure un accord et empêcher la construction de milliers de condos, d’appartements et de semi-détachés en bordure du Parc national des Îles-de-Boucherville, situé en aval de l’Île Charron.«Moi, je suis prêt! Je vais faire produire mes plans et lancer mon projet», a affirmé M. Poirier, soulignant que le quartier qu’il projette comptera une marina et un héliport. Les plus petits condos devraient se vendre à partir de 170 000$. Luc Poirier a versé 6 millions $ à Desjardins Sécurité Financière pour acquérir le terrain de l’Île Charron en 2006. La filiale du mouvement coopératif tentait alors de se départir de la propriété depuis plus d’une douzaine d’années
    http://monteregieweb.com/main+fr+01_...ticleID=718870

  6. #105
    Date d'inscription
    novembre 2010
    Localisation
    Montréal
    Messages
    106

    Par défaut

    Il faut vraiment que le gouvernement agisse rapidement, c'est ridicule de concevoir que le pont-tunnel peut accueillir d'avantage de transit, même si ce sont des autobus (ce dont je doute beaucoup!) Gardons donc un peu de verdure vierge à Montréal, ça ne fera pas de tort....

  7. #106
    Date d'inscription
    novembre 2010
    Localisation
    Montréal
    Messages
    106

    Par défaut

    En plus je viens d'aller voir le site en lien et sous l'île Charron, tout ce que j'ai vu c'Est ça:Nom : maisons.jpg
Affichages : 42
Taille : 22,9 Ko
    On est loin de la superbe tour de 28-(30?) étages affiché sur le fil....

  8. #107
    Date d'inscription
    février 2007
    Localisation
    Grand Montréal
    Messages
    8 266
    Blog Entries
    8

    Par défaut

    Je crois que le promoteur veut tordre le bras au gouvernement pour qu'il agisse...
    "Everything in life is somewhere else, and you get there in car." - E.B. White

    "Malgré l’opposition, Projet Montréal maintient le cap. « Ce que nous avons fait sur le Plateau, on veut le faire à la grandeur de Montréal », a répété M. Bergeron aux côtés de Luc Ferrandez."

    Citation Envoyé par Cataclaw Voir le message
    The only reason ... is the free indoor parking. Free.. indoor.. parking. No hassles. Blizzard 50cm snow? No problem.

  9. #108
    Date d'inscription
    septembre 2009
    Localisation
    Montréal
    Messages
    787

    Par défaut

    Je n'aimerais pas être un des premiers habitants de cet endroit.
    Se taper un embouteillage pour aller chercher une pinte de lait à Montréal ou à Boucherville...Non-merci.

  10. #109
    Date d'inscription
    juillet 2007
    Localisation
    Montréal metro
    Messages
    7 861

    Par défaut

    Donc ce projet est officielement mort ?

    On a pas entendu parler du tout de la vente des terrains ?

    Affaires
    Un promoteur prête de l'argent à Tony Accurso
    5 janvier 2012 | 04h00
    ARGENT
    EXCLUSIF : Tony Accurso emprunte 8M$ à un groupe de financiers mené par Luc Poirier, le promoteur qui vient de revendre pour 15 M$ ses terrains des Îles-de-Boucherville au gouvernement du Québec.

    Gérard Samet
    Argent

    EXCLUSIF: L'entrepreneur en construction Tony Accurso emprunte 8 millions $ à un groupe de financiers mené par Luc Poirier, le promoteur qui vient de revendre pour 15 M$ ses terrains des Îles-de-Boucherville au gouvernement du Québec.

    Argent a obtenu un acte notarié déposé au Registre foncier du gouvernement du Québec qui confirme cette transaction.

    Dans un document signé le 28 décembre, Tony Accurso et l'une de ses sociétés donne, en garantie de cet emprunt, un terrain de stationnement dont il est propriétaire sur la rue de la Montagne, à Montréal.

    L'emprunt, dont le taux d'intérêt est relativement élevé, à 6 %, ne sera utilisé qu'au fur et à mesure des besoins financiers de M. Accurso et de sociétés liées à ce dernier.

    L'été dernier, l'homme d'affaires avait déjà emprunté 100 millions $ auprès de la Banque Nationale.

    Rappelons que dans la foulée de l'adoption de la loi 35, qui vise à contrer la fraude dans l'industrie de la construction, la Ville de Montréal a annulé des contrats octroyés à des entreprises condamnées pour fraude fiscale.

    Deux des entreprises liées à Tony Accurso, Simard-Beaudry Construction et Constructions Louisbourg, ont ainsi vu leur licence limitée par la Régie du bâtiment du Québec, ce qui ne leur permettra pas d'obtenir de nouveaux contrats avec des institutions publiques.

    M. Accurso n'a pas répondu aux appels d'Argent.

    Luc Poirier est ce promoteur qui projetait de construire des tours d'habitation sur une partie de l'Île Charron, entre Montréal et Boucherville. Il possédait un terrain de 20,6 hectares, voisin du Parc national des Îles-de-Boucherville, qu'il avait acheté au Mouvement Desjardins.

    Après un débat sur l'avenir de ce terrain, le gouvernement du Québec s'était engagé à l'annexer au territoire du parc.

    À la mi-septembre, le gouvernement a déposé une offre d'achat finale de 15 millions $ pour ce terrain, payé 6 millions $ en 2007 par M. Poirier. Ce dernier s'est aussi fait connaître en décembre avec son projet de tunnel privé reliant Montréal à la Rive-Sud.

  11. #110
    Date d'inscription
    novembre 2011
    Localisation
    Montreal
    Messages
    511

Discussions similaires

  1. Condos Dell'Arte, phase 1 - 7 étages (2012)
    Par Hercule dans le forum Complétés - Completed
    Réponses: 127
    Dernier message: 18/07/2014, 12h25
  2. Les Condos Ward - 6 étages (2011)
    Par MTLskyline dans le forum Complétés - Completed
    Réponses: 2
    Dernier message: 16/06/2011, 07h45
  3. Les Condos Des Ormeaux - 2 étages (2011)
    Par steve_36 dans le forum Complétés - Completed
    Réponses: 1
    Dernier message: 10/02/2011, 12h33
  4. Les Condos Villeray/Henri Julien - 3 étages
    Par Philippe dans le forum Complétés - Completed
    Réponses: 12
    Dernier message: 18/11/2010, 06h21
  5. Vima Condos - 3 étages
    Par steve_36 dans le forum Complétés - Completed
    Réponses: 1
    Dernier message: 15/10/2010, 20h15

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •