View RSS Feed

acpnc

Air Canada déménage 130 emplois de Montreal à Toronto

Rate this Entry
Citation Envoyé par acpnc Voir le message
Il y a des limites à être une vache à lait pour Toronto. Si Montréal peut être intéressante pour une compagnie étrangère en direction de l'Asie ou l'Amérique du sud, pourquoi ne l'est-elle pas pour Air Canada? Bien sûr un appareil mieux adapté à une route moins achalandée (B787) aiderait à rentabiliser l'opération et cet avion devrait arriver prochainement dans la flotte d'AC. Mais des marchés ça se développe, on ne peut regarder que le court terme et l'avenir passe par l'Asie inconstestablement.

Il y a un bon volume de passagers de Montréal qui passe par YYZ et ou YVR pour atteindre la Chine notamment et cela tous les jours. Si on offrait un vol bi-hebdomadaire ou même une fois par semaine, au début, je suis persuadé qu'il deviendrait populaire. Et il y a le tourisme à développer du côté de la Chine, en tentant d'attirer les chinois plus fortunés, un peu comme les japonais qui font un grand circuit canadien. De plus le Québec avec sa spécificité culturelle et sa géographie, est une destination plus exotique que le Canada. C'est alors au gouvernement provincial et Montréal de mettre le paquet pour intéresser un transporteur national.

Avec cette hésitation de la part d'AC, je ne serais pas surpris qu'Air Transat saute sur l'occasion et double la compagnie nationale, en ouvrant sa propre route. AT est devenue une société aérienne à part entière et n'est plus limité à la niche des vols nolisés. Si elle décidait de se lancer, AC y perdrait certainement des plumes et ce sera mérité, car il y a des limites à prendre le marché montréalais pour acquis. Rappelons-nous aussi que chaque nouvelle route canadienne signifie plus d'emplois pour les canadiens, raison de plus de tenter d'occuper le marché dans la mesure du possible.

Il y a une infinité de possibilités dans les ententes bilatérales, ne manque que la volonté d'agir, et Montréal ne peut plus attendre indéfiniment. Les routes directes sont une nécessité pour de meilleures affaires et contribuent au rayonnement d'une ville. Cessons donc de vivre dans l'ombre de Toronto et prenons l'initiative. Le domaine du transport aérien est une industrie d'avenir qui continue son expansion partout dans le monde. Il faut alors développer des opportunités, être agressif dans nos démarches et ne pas attendre la générosité d'autrui. Comme dit l'adage en affaires il n'y a pas d'amis.
Catégories
Uncategorized

Comments