View RSS Feed

acpnc

La course à la grue à Montréal.

Rate this Entry
Citation Envoyé par acpnc Voir le message
Bien sûr que les vues sur le Mont-Royal sont importantes, mais pas au dépend du développement. Certains points de vue doivent nécessairement être protégés car ils font partie des "paysages" classiques montréalais à préserver. Mais ces vues sont à partir d'un endroit précis et non de partout, comme certains voudraient le faire croire. Dans la logique des choses toute construction de moindre hauteur cachera une partie de son environnement, et à moins de faire le tout en verre transparent, colonnes de support incluses, et libre de mobilier intérieur, on fera toujours ombrage sur quelque chose.

Les projets dans le secteur de R-L sont légitimes et fort bienvenus, d'autant plus que ce sont les rares lots qui permettent un maximum de hauteur au centre-ville. On arrêtera donc pas la construction d'un quartier moderne, pour préserver une image idyllique incompatible avec une ville en pleine croissance, qui cherche, avec raison, à densifier son centre-ville. L'idéal serait des designs originaux et des matériaux nobles, tout cela avec des perspectives grandement étudiées et fort restrictives. Mais on est dans la vraie vie et chacun développe ses projets en fonction de ses budgets et de la réglementation de la Ville, le tout à l'intérieur d'un plan d'urbanisme approuvé par les autorités.

Et dernier critère non négligeable, le prix. Si on veut rentabiliser les investissements on doit s'ajuster au marché et aux moyens financiers des acheteurs potentiels. Donc la multitude de détails à planifier avant l'érection d'une tour est considérable et en dépit de la meilleure volonté, on aura jamais, sinon rarement cet idéal. Cependant on sent de la part des promoteurs, un réel désir de plaire avec une architecture soignée, d'autant plus que tous ces nouveaux projets sont en concurrence directe et s'adressent grosso-modo à la même clientèle.

Je partage aussi l'opinion de plusieurs quant aux commentaires qui viennent toujours des mêmes personnes. Ces "sommités" n'ont pas la science infuse et ne possèdent pas la vérité absolue. Leurs critiques sont d'ailleurs souvent trop sévères et manquent de nuances. Elles ne sont pas non plus confrontées à d'autres spécialistes du domaine architectural qui pourraient pourtant enrichir le débat, en présentant d'autres points de vue sur le sujet.

Derrière tout ça, on sent la facilité journalistique qui ne fait pas d'effort en diversifiant ses sources. Comme si on voulait critiquer pour critiquer, connaissant d'avance les réponses négatives auxquelles ces deux architectes nous ont depuis longtemps habitués. Non pas que ces personnes ne soient pas compétentes ou de mauvaise foi, elle ont raison de rechercher l'idéal. Mais en même temps il faut mettre les choses dans une perspective réaliste et être moins intransigeant vis à vis des autres. A être trop négatif on finit par perdre une bonne part de sa crédibilité.

La course à la grue à Montréal, nous sort donc d'une période de morosité qui a trop duré, et c'est toute l'économie de la ville qui en profitera. On se plaignait justement de l'inaction, allons-nous maintenant nous objecter du développement actuel, même si tout n'est pas parfait? Ce boom correspond en partie à un certain rattrapage, en comparaison avec d'autres grandes villes canadiennes et américaines, et souffle un dynamisme qui améliore l'image de la ville.

Tout est une question de compromis et à voir ce qui se bâtit actuellement, je crois que l'on s'en tire honorablement. Il n'y a pas de grandes laideurs, mais pas de véritables icônes non plus. Rien qui pourrait vraiment susciter l'admiration et devenir un nouveau symbole de la ville, quoique? Cependant on a de beaux projets qui s'insèrent bien dans la trame urbaine, et donneront à Montréal une image rajeunie de ville plus moderne et prospère.
Tags: Aucun(e) Ajouter / Modifier les tags
Catégories
Uncategorized

Comments