View RSS Feed

acpnc

Plus de street food à MTL!

Rate this Entry
Citation Envoyé par acpnc Voir le message
Bonne nouvelle pour la nourriture de rue qui prend une direction plus gastronomique que de mal-bouffe. L'offre de repas rapides est déjà suffisamment importante à Montréal, par la présence de toutes les chaines connues qui occupent tous les coins de la ville, qu'on a pas besoin d'en rajouter en plus sur les trottoirs des rues commerciales. Cependant est bienvenue cette offre plus recherchée de cantine mobile, au menu plus sain et à prix abordables, qui répondra ponctuellement aux appétits des plus pressés. Contrôler l'expansion de ce secteur alimentaire, c'est aussi en contrôler la qualité et la diversité des produits, tout en innovant par des formules originales.

Je salue cette initiative qui pourrait à terme enrichir l'image de Montréal, "ville qui offre à tous les coins de rue, des repas rapides santé". J'exagère bien sûr, mais c'est tout de même l'esprit qu'il faudrait véhiculer dans ce slogan. D'autant plus qu'il faut davantage sensibiliser les gouvernements, et particulièrement les villes, à prendre le virage santé pour leur population. Il y a d'ailleurs de bons articles dans le devoir de ce weekend sur le sujet. Donc oui à une bouffe rapide de qualité, cependant doublée d'offres d'activités variées pour garder nos gens en forme. Encourager la marche et le vélo, encourager aussi comme à New York, "de dépenser des calories, au lieu de kilowattheures" en montant les escaliers plutôt que de prendre l'ascenseur (de façon raisonnable bien sûr).

Encourager dès le jeune âge et avec des programmes ludiques en éducation, on pourrait changer les mentalités et améliorer la santé générale, avec des budgets, eux aussi amincis en bout de ligne. C'est tout l'esprit de la consommation qui doit prendre ce virage et les villes doivent planifier leurs nouveaux développements en incluant toutes les infrastructures qui favoriseront la marche, le vélo et les activités extérieures. Multiplier aussi les rues piétonnières, élargir certains trottoirs pour qu'ils deviennent de véritables promenades et organiser des circuits bien identifiés qui rendront les déplacements pédestres agréables et divertissants.

Je me rappelle du temps où j'habitais au centre-ville rue Sherbrooke (années 70-80) et travaillais rue Notre-Dame dans le Vieux. Je prenais tous les jours une rue différente (en toutes saisons), quitte à rallonger un peu le parcours pour varier le décor. J'arrivais en pleine forme pour commencer une bonne journée de boulot qui se terminait de la même manière. Pas de stress de transport en commun, pas de retard frustrant et un déplacement économique et efficace. La belle vie quoi?

Maintenant qu'il se fait un retour en ville par la construction impressionnante de condos de tous genres et partout, l'occasion est belle d'adapter les quartiers à la marche et aux déplacements physiques plutôt que mécaniques. Encourager les gens à s'installer à distance de marche de leur travail. Brûler des kilos plutôt que des kilowattheures ,voilà une idée séduisante pour une société plus en forme. Et si en plus on ajoute une formule alimentaire de bouffe de rue santé, le tableau sera complet.

Montréal se distingue déjà par une qualité de vie exceptionnelle, mais de toutes évidences il y a de la place pour l'amélioration, et ici nous avons une formule gagnante qui pourrait même nous citer en exemple, comme on le fait pour la "grosse pomme" actuellement. Trois articles intéressants et inspirants à lire: http://www.ledevoir.com/societe sur le sujet.
Tags: Aucun(e) Ajouter / Modifier les tags
Catégories
Uncategorized

Comments